Le vent change en Sinastra... serez-vous capable d'y faire face ?
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chasse nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serak



Titre :
Race : Inconnue.

Age : 16

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 49


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Chasse nocturne   Lun 29 Fév 2016 - 11:48

Cela faisait presque une année que Serak n'avait plus approché les Portes. Une année à piller les maisons du Faubourg et à chasser la corneille. Une année sans tuer personne.
Mais les habitants devenaient méfiants, et le gibier se faisait rare. Trois jours déjà sans trouver la moindre souris. Il lui fallait passer à un autre type de proie...
Il avait fait le tour de la moitié de la ville, mais n'avait vu qu'une elfe sortant d'une taverne. Et Serak n'attaquait pas les elfes. Trop agiles, trop intelligents, donc une cible dangereuse.
Alors il s’était posté en embuscade sur le toit de la bibliothèque. De là, il pouvait observer les allées et venues des deux sentinelles. Il attendit jusqu’à ce que l'un d'entre eux se retrouve dans un angle invisible pour son camarade, lequel était du coté opposé et ne prêtait pas attention a ce qui se passait derrière lui.
Serak plongea dans le vide en silence et se jeta sur le garde. L'homme n'eut même pas le temps de crier. Les crocs acérés lui avaient déjà brisé la nuque, et les ailes noires l'avaient emporté dans la nuit.
Quand l'alerte fut donnée, c'était déjà trop tard.
Le lendemain, on retrouva son cadavre a moitié dévoré par une bête sauvage près des ruines du château.

Dans une vieille tour à moitié effondrée, Serak scrutait la ville avec attention. Il n'y avait personne et pourtant... Il aurait juré voir une ombre le suivre depuis la Grande Place.

Imbécile! Il n'y a rien. Il n'y a jamais rien. Et de toute façon, personne ne grimpera jusque ici. Ce n’était qu'une illusion, et rien d'autre...
Il retourna dans l'ombre des gravats tandis que le soleil se levait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel

avatar

Titre : Âme Vagabonde
Race : Aladriel
Age : 22

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1017

Compétences : ____
*Pickpocket (Dex) Niv-3
*Acrobaties (Dex) Niv-4
*Maîtrise dague (CC) Niv-3


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
20/100  (20/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
26/100  (26/100)
Intelligence / Intuition (Int):
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Mer 2 Mar 2016 - 15:22

Il jubilait. Et un loup qui jubile est tout sauf rassurant. Disparaissant aussi vite qu'il était arrivé, Elandar se faufila de ruelle en ruelle jusqu'à une bâtisse apparemment abandonnée. Il se glissa entre deux planches disjointes et entrepris de passer de salle en salle, visiblement à la recherche de quelque chose. Ou plutôt de quelqu'un.
Dans la dernière salle de l'étage qu'il parcourait, trônait une longue table en chêne massif en partie recouverte par un amas de parchemins, un plan de la ville, une cruche vide et une demi-douzaine de verres disparates. Une vingtaine de chandelles finissait de fondre sur le rebord des fenêtres, la table et le manteau de la cheminée. Le loup soupira. La nuit avait été courte pour son amie. Une fois de plus. Il reprit forme humaine et s'assit dans le fauteuil le moins usé. Les doigts croisés au niveau de ses yeux, il ne quittait pas la porte du regard, un sourire carnassier enlaidissant ses traits humains.

Des pas lourds se firent entendre. Des cliquetis discrets et le bruissement d'une cape les accompagnaient. Elandar se redressa au moment où une personne de taille moyenne pénétra dans la salle. Elle s'arrêta un bref instant devant le désordre qui jonchait sa table de travail, rejeta sa capuche en arrière et poussa un soupir... elle n'était pas sortie de l'auberge. Se tournant vers Elandar, elle marqua un temps d'arrêt en le voyant. Il s'était habitué à sa forme lupine et ne reprenait ses traits humains qu'en de rares occasions. C'était, chez lui, signe d'une intense agitation intérieure. L'Aladriel ôta ses gants, fit craquer ses phalanges et écouta ce que son compagnon avait à lui dire. Au fur et à mesure du récit, un sourire naissait sur les lèvres de Neliel. Un sourire à faire froid dans le dos. Depuis trop longtemps, ce voleur des cuisines pillait les maisons du Faubourg sans vergogne. Cette nuit encore, elle l'avait cherché, guetté. Elle s'était postée dans l'ombre des placards, dans les recoins nauséabonds des celliers. Rien. Personne n'était venu. Et pour cause ! Il s'aventurait hors de son terrain de chasse ! Elandar modéra l'impatience qu'il sentait poindre chez son amie : rien n'indiquait que le voleur des cuisines et cette silhouette ailée soit une seule et même personne. L'Aladriel hocha pensivement la tête. En effet. Rien n'était sûr. Mais ce serait tellement beau si c'était le cas ! La jeune femme marqua un temps d'arrêt avant d'échanger un regard complice avec son compagnon. Rien n'était sûr ? Alors autant aller vérifier...

De nouveau enveloppée dans sa cape, Neliel se faisait aussi silencieuse qu'une ombre. Elle se fondait dans les murs des bâtiments, grimpait sans bruit sur les toits, les sens en alerte. Un bruissement d'ailes lui fit lever la tête. Et enfin elle le vit. Silhouette noire se découpant sur le ciel étoilé, les ailes semblables à celles d'un dragon. Un vol régulier, déterminé. Elle sourit et entreprit de le suivre d'en-bas. Elle perdit sa trace au niveau de la Grande Place, maudissant les ruelles tortueuses et sa volonté de ne pas être repérée.
Elle quittait les abords de la fontaine centrale lorsque quelque chose tomba sur sa capuche. Comme une goutte. Elle leva de nouveau la tête et étouffa un cri de joie. La chose volante était de nouveau là, avec un chargement ressemblant fort à un humain. Neliel fronça les sourcils tandis qu'elle recommençait sa traque. Un humain ? Il n'y avait donc plus assez de nourriture pour lui dans les quartiers pauvres ? Un instant, l'Aladriel fut tentée de penser que les morts récentes du Faubourg étaient dues à cette chose volante. Mais c'était impossible : toutes les victimes étaient restées sur place, intactes si l'on exceptait la plaie qui leur avait fait perdre la vie.
C'était donc que les habitants se méfiaient. Ils bouclaient cuisines, celliers et greniers ; instauraient des tours de gardes devant leurs possessions et attendaient de pied ferme le voleur. De ça, elle était certaine : les bruits circulaient vite dans les Bas Quartiers. La chose était donc probablement tombée à court de nourriture. D'où l'homme qu'elle transportait actuellement. La jeune femme ne put s'empêcher d'au moins saluer "l'éthique" du voleur volant. Des hommes en dernier recours. A moins que cela ne soit purement par plaisir et qu'il y avait encore des celliers à vider dans les bas-fonds de la ville. Ce qui aurait voulu dire que sa réflexion faisait fausse route. Auquel cas elle se trouvait face à une menace... plutôt dangereuse pour sa santé.
Neliel n'eut pas le temps de démêler le vrai du faux : elle avait de nouveau perdu la chose ailée. Mais l'endroit où ils se trouvaient ne laissait que peu de choix quant à sa potentielle cachette. Les Ruines avaient beau être étendues, les bâtisses permettant de s'abriter pour une durée plus ou moins longue, étaient rares. Et quelque chose disait à l'Aladriel que cette chose vivait là depuis quelques temps déjà.

Le soleil allait pointer le bout de son nez lorsqu'elle s'approcha de la dernière tour qu'elle n'avait pas encore visitée. Nul doute qu'il s'agissait de l'ancien donjon. Et nul doute également quant à l'état des escaliers. Impraticables. La tour était percée de trous plus ou moins larges, des pierres qui n'avaient pas résisté au passage du temps et qui avaient décidé d'aller voir ailleurs si elles y étaient. Pourtant, le bâtiment tenait toujours fièrement sur son socle, les fondations descendants plus dizaines de mètres sous le sol.
Neliel s'approcha, cheminant entre les blocs de pierres et les buissons rachitiques. Des taches de sang attirèrent son attention. Elles étaient fraîches, presque coagulées. La chose n'était pas très loin et elle avait peut-être terminé son repas. Peut-être... Auquel cas, soit elle faisait la sieste, soit elle avait encore faim et s'était mise à la recherche d'une autre proie, soit elle avait quitté les lieux pour ne plus y revenir. Écartant d'office la dernière proposition, l'Aladriel ralentit son allure. Elle arriva au pied de la tour, la jugea d'un rapide coup d’œil et enroula sa cape autour de son cou. Puis, malgré le risque, elle commença son ascension.

La tour était plus haute qu'il n'y paraissait et les pierres de plus en plus branlantes à l'approche de chaque brèche. Un pied après l'autre, la jeune femme grimpait. Elle avançait suffisamment silencieusement pour que sa respiration ne trouble pas le silence environnant, mais ne pouvait empêcher les gravats les plus petits de rouler jusqu'au sol. Tant que ce n'était pas une pierre... Un fin sourire étira ses lèvres. Elle montait toujours, régulièrement, évitant les anfractuosités vicieuses et mortelles. Le soleil chauffait doucement son dos et déliait ses muscles contractés par l'effort et le froid du vent. Intérieurement, elle remercia son cher et tendre ami de lui avoir offert une paire de gants quelques semaines plus tôt. AU même instant, l'image d'une maison de pierres blanches dans une ruelle lumineuse s'imposa à elle. Suivie par le souvenir d'un lit douillet sous la couette duquel elle aurait bien aimé retourner. L'Aladriel secoua la tête avant qu'un certain visage s'impose à elle et accéléra sa progression.
Au bout d'un temps indéterminé et trop long au goût de ses muscles, la jeune femme arriva au niveau de la dernière fenêtre du donjon. Elle sentait son dos trembler sous l'effort fourni et se demanda si elle réussirait à survivre si jamais elle tombait. Secouant la tête, elle dégaina sa dague et bondit par l'ouverture.

La pièce, circulaire, avait plusieurs ouvertures. Celle par laquelle Neliel venait d'entrer et deux ou trois autres causées par le départ des pierres. Des tas de gravats plus ou moins hauts s'amoncelaient çà et là. Ce fut derrière l'un d'eux qu'elle repéra la chose. La lumière pénétrait suffisamment dans la pièce pour qu'elle puisse distinguer sans mal les grandes ailes noires et la silhouette, toute de noir vêtue, à laquelle elles appartenaient. Elle ne distinguait aucun visage, aucune autre arme que des griffes puissantes dans les mains de ce qu'elle allait appeler l'homme-dragon. Par mesure de prudence, elle redressa sa garde et fléchi imperceptiblement les genoux. Sa cape, toujours enroulée, ne gênerait pas ses mouvements s'il devait y avoir un problème. Dans l'ombre de sa capuche, elle détailla un peu plus ce qu'elle avait en face d'elle. L'évidence lui montrait qu'il s'agissait d'un homme. De haute taille probablement, vu la hauteur des ailes. Il lui apparaissait cependant moins effrayant que lorsqu'elle l'avait vu planer. Mais elle ne s'y trompait pas : pour avoir réussi à transporter un homme mort jusqu'ici, la musculature qu'elle ne voyait pas sous les vêtements sombres, devait être puissante et parfaitement opérationnelle. Autant dire que dans un combat au corps à corps, Neliel aurait peu de chances de s'en sortir...
Faisant quelque chose de parfaitement inconscient, elle rangea sa dague et s'assit contre le mur, face à la créature. Rien dans son attitude n'était belliqueux, pourquoi l'Aladriel montrerait-elle d'emblée les crocs ? Elle fixa l'homme-dragon, l'interrogeant d'un regard qu'il ne pouvait que distinguer, tout en brisant le silence environnant.


-Bonne digestion, l'ami !

__________________________________________
Si tu te crois seul,
C'est que je suis bien cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serak



Titre :
Race : Inconnue.

Age : 16

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 49


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Mer 2 Mar 2016 - 17:49

-Bonne digestion, l'ami !

La voix réveilla Serak en sursaut. Il recula vivement vers le fond de la pièce. Déboussolé. Un intrus, un plutôt une intruse, le fixait calmement du mur opposé.
C'était elle qui me suivait ! Comment a-t-elle pu grimper ici sans que je l'entende?
Il l'observa rapidement, sans bouger d'un centimètre.
Ça ne peut pas être une humaine. Les humains ne se risquent pas à grimper ici...
Elle l'avait vu. Elle l'avait pisté. Elle aurait pu l'attaquer par surprise. Pourquoi n'avoir rien fait ? Était-elle dangereuse à ce point ?
Il ne pouvait pas laisser un témoin de sa présence. Mais se jeter sur elle sans savoir de qui ou de quoi il s'agissait pouvait se révéler beaucoup plus risqué.
Il fallait fuir en espérant qu'elle ne puisse pas le suivre. Mais en plein jour...

Mauvaise idée. N'importe qui pourrait me voir.
Il attendrait une réaction de l'intruse pour agir. De toute façon, il n'avait pas beaucoup de choix. Mais au moindre geste suspect, il sauterais par l'une des nombreuses ouvertures du mur. Il lui faudrait fuir Sinastra.
Et se retrouver avec des dizaines de gardes aux trousses pour vols et meurtre? Non. Aucune chance de réussir.
-Qui est-tu ? Et qu'est-ce que tu veux ?
Si "elle" était la pour le tuer, il se battrait. Mais il fallait d'abord comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel

avatar

Titre : Âme Vagabonde
Race : Aladriel
Age : 22

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1017

Compétences : ____
*Pickpocket (Dex) Niv-3
*Acrobaties (Dex) Niv-4
*Maîtrise dague (CC) Niv-3


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
20/100  (20/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
26/100  (26/100)
Intelligence / Intuition (Int):
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Ven 4 Mar 2016 - 0:55

L'Aladriel sourit. La réaction brusque de l'homme-dragon indiquait qu'elle venait de le sortir de son sommeil. Léger, le sommeil. Dans le silence qui suivit, seulement entrecoupé par les graviers roulant au sol, la jeune femme pouvait presque entendre l'autre réfléchir. Il ne bougeait pas du mur contre lequel il venait de se plaquer, sans doute en proie à un intense dilemme. Elle ne pouvait pas lire les pensées, mais elle pouvait essayer de déduire le cheminement intérieur de son interlocuteur.
Visiblement, il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un le trouve. Première surprise. Et à présent... Un léger, très léger mouvement de tête indiqua à Neliel que l'homme-dragon évaluait les possibilités de s'enfuir. Déjà ? La jeune femme fixa plus intensément la silhouette en face d'elle. Qui était cet homme, cette créature ? Qu'avait-il fait pour se cacher du monde ? Ou que craignait-il ? La justice des hommes ? Celle d'un autre peuple ? Pas celle des dieux quand même ?! Et puis, pourquoi ne tuer un homme que maintenant ? Etait-il le pilleur des cuisines du Faubourg ? Etait-il celui qui lui faisait grincer les dents depuis quelques temps ? Pour le savoir : une seule solution. Mais accepterait-il seulement de répondre à la question ? Ne la prendrait-il pas pour une espionne à la solde de la garde ? Elle avait pour elle l'avantage de ne pas porter leur uniforme. Mais c'était bien mince...

Un bref soupir s'échappa de ses lèvres. La créature en face d'elle semblait perdue dans ses pensées. Dans sa réflexion plutôt. Neliel croisa les doigts derrière sa nuque, dévoilant du même coup sa taille à laquelle aucune arme ne pendait. Les seuls objets tranchants qu'elle possédait étaient ses dagues, rangées dans des fourreaux de cuir, une à l'extérieur de sa cuisse gauche, l'autre à l'extérieur de son mollet droit. Et ses mains coincées derrière sa tête indiquaient clairement qu'elle ne désirait pas s'emparer de ses armes. Sauf si l'autre en face se révélait suffisamment effarouché pour attaquer. Auquel cas... l'Aladriel devrait rédiger un testament en quatrième vitesse.
Face à elle, la créature semblait avoir pris une décision. Sa voix troua le silence de la tour, résonna contre les vieilles pierres et fit sourire la jeune femme. Une voix grave, presque caverneuse. Mais sans doute était-elle trompée par le léger écho de la pièce...


-Qui est-tu ? Et qu'est-ce que tu veux ?

-Déjà le tutoiement ? Voyons très cher, nous n'avons pas gardé les aurochs ensemble que je sache... ironisa Neliel avec un fin sourire.

Elle hésita un bref instant entre faire durer ce jeu jusqu'à pousser l'autre à la colère... et ménager les jours qui lui restait à vivre. La petite voix du bon sens lui souffla de choisir la deuxième option et, pour une fois, l'Aladriel fut immédiatement d'accord avec elle. Elle décroisa ses mains pour ramener ses poings fermés sous son menton et chercha à savoir si c'était bien la peur qui faisait parler l'homme-dragon. Rien n'était moins sûr... S'il avait tremblé de frayeur, Neliel se serait depuis longtemps retrouvée empalée sur les griffes de la créature. Ou alors l'autre aurait déjà fui depuis belle lurette. En réalité, elle décelait une certaine incompréhension, une méfiance viscérale et un brin de curiosité. Très léger, le brin. Presque impalpable en fait... Instinctivement, la jeune femme décida qu'il valait mieux faire court et aller droit au but.


-Neliel Shaolan. Es-tu celui qui pille les cuisines, celliers et autres réserves de nourriture du Faubourg depuis quelques temps ?

Son ton était abrupte et n'admettait pas de contestation. Elle usait de ses dagues habituellement dans ce genre d'occasions, mais là... étrangement... quelque chose lui disait que ce n'était pas une bonne idée. Tout comme la brusquerie dont elle venait de faire preuve... Un jour, elle pourrait mourir de n'avoir pas dit "s'il-te-plaît"... Poussant un soupir, elle ajouta, plus aimable :

-Je ne fais pas partie de la garde ni d'une quelconque autorité. Tu peux parler sans crainte.

*Sans crainte ?! Il vole à notre nez et à notre barbe depuis trop longtemps, je te rappelle...*
*Elandar, laisse-moi gérer ça. Rien ne prouve que c'est lui.*
*Certes... mais tout semble concorder ! Il arrivait du Faubourg cette nuit, avant d'aller attaquer l'homme, comme s'il n'avait pas trouvé sa pitan...*
*Ça suffit maintenant !! Je sais ce que je fais !!
*Si on ne peut plus donner son avis...*
*Tu m'exaspères. Si tu crains pour moi, tu n'as qu'à grimper. Point à la ligne.*


Grimper ? Elle en avait de bonnes parfois... Elandar grogna et se coucha au pied de la tour. La compagnie d'une Aladriel était parfois éreintante. C'est d'ailleurs pour cette raison et aussi parce qu'il n'avait pas dormi depuis deux jours, que le loup sombra dans un sommeil sans rêves.
Loin au-dessus de lui, dans la pièce toujours circulaire et toujours silencieuse, Neliel attendait la réponse de l'homme-dragon.

__________________________________________
Si tu te crois seul,
C'est que je suis bien cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serak



Titre :
Race : Inconnue.

Age : 16

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 49


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Sam 5 Mar 2016 - 16:59

-Je ne fais pas partie de la garde ni d'une quelconque autorité. Tu peux parler sans crainte.

Sans crainte ? Pourtant il avait toutes les raisons de la craindre. Une personne inoffensive qui se permettait des remarques ironiques alors qu'elle était à priori désarmée ?
Et que savait-elle sur les pillages du Faubourg ? Depuis quand le suivait-elle ?

Est-ce qu'elle sait pour le garde ?
De toute façon, elle en savait déjà trop. Et si elle n'était pas seule ? Et si d'autres savaient ou il se trouvait ? Non, elle n'avait pas encore pu les avertir...
Quoi qu'il en soit, il ne pouvait pas la laisser repartir. Mieux valait l'affronter, quitte a risquer de se faire tuer. Peut-être qu'elle parlait beaucoup, mais qu'elle ne valait rien au combat ?  Serak savait que ce n’était pas le cas. Sinon, jamais elle n'aurait prit le risque de venir ici.

Du moment qu'elle ne maitrise pas la magie... Du moins, il faut l’espérer.
Peut-être qu'en l'attaquant par surprise, elle n'aurait pas le temps de se défendre, et qu'il pourrait la jeter dans le vide, faire croire à une chute accidentelle ? C'était surement la meilleure solution et pourtant... Pour la première fois, il hésitait.
Elle ne paraissait pas très agressive. Il était possible qu'elle ne lui veuille pas de mal. Qu'elle n'ait pas menti.

Cesse de réfléchir ! Il n'y a pas d'autre moyen. Elle représente une menace, et à vu ce qu'elle ne devait pas voir.
Serak s'écarta du mur de quelques centimètres. Il n'avait pas la volonté de combattre. C'était dangereux, et peut-être pour rien.
Mais nécessaire, comme de tuer le garde.


- Oui, c'est moi qui ai pillé les maisons.

Ça lui avait échappé. Elle le savait surement déjà, comme pour le cadavre qu'elle avait du le voir transporter, alors quelle importance?
Neliel Shaolan... Si tu as une seule raison pour m'éviter de devoir faire cela, dis-le avant qu'il ne soit trop tard.
En quelques dixièmes de seconde, il prit son élan et bondit vers la jeune femme, toutes griffes dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel

avatar

Titre : Âme Vagabonde
Race : Aladriel
Age : 22

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1017

Compétences : ____
*Pickpocket (Dex) Niv-3
*Acrobaties (Dex) Niv-4
*Maîtrise dague (CC) Niv-3


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
20/100  (20/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
26/100  (26/100)
Intelligence / Intuition (Int):
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Ven 11 Mar 2016 - 0:17

La réaction de l'Aladriel ne se fit pas attendre. Elle plongea entre les jambes de l'homme-dragon, atterrit souplement dans les gravats et se redressa, une dague dans chaque main. Ainsi donc il avait choisi d'en finir avec elle. Bien. Elle savait à présent à quoi s'en tenir, bien qu'elle ne comprisse pas exactement en quoi sa présence dans cette tour dérangeait la créature. Bon, avouons-le : ce n'était pas tout à fait vrai. Elle pouvait aisément imaginer qu'elle l'avait dérangé pendant sa digestion, qu'elle l'avait terrorisé en apparaissant de la sorte ou bien qu'elle représentait pour lui l'image même du danger. Après tout, Neliel n'était pas dans la tête de cet étrange personnage... Fléchissant les genoux, elle se prépara au volte-face de son adversaire tout en réfléchissant à l'enchaînement des événements...

***

Cela avait commencé par un changement d'attitude de son interlocuteur. Imperceptible, mais pas pour les yeux exercés de la jeune femme. Elle se sentait, se savait jaugée du regard. Elle avait la désagréable sensation d'être un fruit que l'on pèse dans une balance. Un fruit armé et indigeste... L'homme-dragon s'était décollé du mur de quelques centimètres et c'est cela qu'elle avait interprété comme la fin de la rigolade. S'attendant à tout à partir de ce moment-là, elle avait choisi de revenir en position accroupie, les sens aux aguets. Dans cet endroit exigu, la moindre hésitation quant à la direction à prendre pouvait être fatale...

***

Neliel se racla la gorge. Non pas qu'elle aie quelque chose d'intéressant à dire, mais simplement parce que les longues nuits passées à déambuler dans diverses maisons, pauvres ou riches, commençaient à avoir raison de sa santé. Du moins de celle de ses bronches. Elle esquissa un sourire en se remémorant deux yeux noisettes inquiets de la savoir dehors sans rien d'autre que sa cape pour ses couvrir. Mais l'heure n'étant pas à la nostalgie, elle reporta son attention sur la créature. Comment cet homme allait-il réagir ? Tenterait-il une nouvelle attaque ? Chercherait-il à s'enfuir par l'une des ouvertures ? Sa volonté de la tuer l'emporterait-elle sur l'attrait potentiel des issues de secours de la tour ?
Il avait avoué avoir pillé les maisons. L'Aladriel ne put s'empêcher un grognement de victoire. Enfin ! Après des mois de recherches, de veilles infructueuses, d'incompréhension, ENFIN, elle mettait la main sur le voleur du Faubourg. Grande fut la tentation de ranger ses dagues et de s'avancer vers lui, la main tendue en signe de bienvenue. Mais elle savait d'instinct que cela n'irait pas dans le sens de ses affaires de faire cela. Tout ce qu'elle risquait en agissant de la sorte était de se retrouver avec le visage, le ventre, les bras... bref : le corps, tailladé de coups de griffes et probablement méconnaissable après un déchiquetage minutieux. L'idée lui donna des frissons. Elle n'était pas suicidaire. Aussi garda-t-elle ses positions et lança d'une voix calme :


-Loin de moi l'envie de te tuer. Je ne ferai que défendre ma vie si tu persistes à attaquer. Je ne suis pas de la milice, ni d'une quelconque brigade, je te l'ai déjà dit.

L'Aladriel poussa un soupir. Fallait-il vraiment qu'elle explique la raison de sa présence ? Sans nul doute. Mais pas tant que les intentions de l'homme-dragon seraient meurtrières. Tranquillement, sans lâcher ni ses dagues ni la créature des yeux, la jeune femme s'assit sur un tas formé par les pierres descellées du mur. Il lui restait encore quelques atouts dans sa manche au cas où l'autre voudrait poursuivre le combat. Des fourmillements couraient le long de ses doigts, sa magie la démangeait et le frisson d'adrénaline qui lui courait le long de l'échine n'avait rien de désagréable. Mais Neliel se réfréna. Pas de magie ici. Pas maintenant. Pas alors qu'elle ne s'était même pas servie de ses dagues.
La jeune femme fronça légèrement les sourcils. Si l'autre faisait volte-face et lui fonçait à nouveau dessus, elle n'allait pas s'amuser à passer une fois de plus derrière lui. D'abord parce que pareille ruse prenait rarement deux fois de suite, et ensuite parce que ce petit jeu d'échange de place ne lui plaisait pas plus que cela. Aussi décida-t-elle de couper l'envie à l'homme-dragon de combattre.


-Il y a, au pied de cette tour, un loup avec qui je suis reliée par la pensée. Aussi, au moindre signal de ma part, il est en mesure de grimper ou d'aller chercher du renfort. Si, après cela, tu désires toujours t'en prendre à moi, je n'ai plus qu'à dire : "que le meilleur gagne !". Elle fit une courte pause, esquissa un sourire et acheva : Cela dit, je mettrai ma main au feu que tu as milles questions sur les lèvres. Ne serait-ce que celle qui concerne ma présence ici : comment et pourquoi suis-je grimpée... Je me trompe ?

__________________________________________
Si tu te crois seul,
C'est que je suis bien cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serak



Titre :
Race : Inconnue.

Age : 16

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 49


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Sam 12 Mar 2016 - 18:48

Manqué!
Les griffes cliquetèrent sur la pierre sans même avoir frôlé leur cible. Pour l'effet de surprise, c'était raté... L'intruse faisait preuve d'une étonnante agilité. Ce qui risquait de se révéler beaucoup plus dangereux qu'il ne l'aurait cru. Il se redressa en vitesse et fit face à son adversaire. Celle-ci tenait une dague dans chacune de ses mains.
Et en plus, elle est armée...
Problématique. En temps normal, il aurait pu la tuer sans trop de dégâts, mais là... Il avait été surpris, manquait de sommeil, et n'avait pas combattu depuis bien trop longtemps.
Serak montra les crocs, s'attendant à une contre-attaque immédiate. Mais au lieu de ça...

-Loin de moi l'envie de te tuer. Je ne ferai que défendre ma vie si tu persistes à attaquer. Je ne suis pas de la milice, ni d'une quelconque brigade, je te l'ai déjà dit.
Il hésita. C'était lui, en effet, qui avait attaqué... Mais rien ne pouvait lui prouver qu'elle ne mentait pas. Ou  qu'elle n'allait pas dévoiler son existence à la milice. Peut-être que c'était une chasseuse de primes ?
Il attendit, indécis.

Qu'est-ce que tu veux vraiment ?
L'intruse se contenta de s'assoir sur un tas de pierres, et prit de nouveau la parole.
-Il y a, au pied de cette tour, un loup avec qui je suis reliée par la pensée. Aussi, au moindre signal de ma part, il est en mesure de grimper ou d'aller chercher du renfort. Si, après cela, tu désires toujours t'en prendre à moi, je n'ai plus qu'à dire : "que le meilleur gagne !".
Cela dit, je mettrai ma main au feu que tu as milles questions sur les lèvres. Ne serait-ce que celle qui concerne ma présence ici : comment et pourquoi suis-je grimpée... Je me trompe ?

Mauvais. Très mauvais pour lui. Si elle était télépathe, cela signifiait que l'autre était déjà au courant de sa présence. Et si il allait chercher de l'aide...
Peut-être qu'elle bluffe ?
Inutile de l’espérer. Pourquoi aurait-elle inventé une telle histoire?  Et elle avait raison: La tuer sans savoir était une prise de risque supplémentaire. Il réfléchit, sur la défensive, pesant le pour et le contre. Et puis, il y avait cette désagréable impression qui ne le quittait pas depuis qu'elle était arrivée...
Magie?
Peut-être. Mieux valait l'ignorer, pour l'instant, du moins. Un problème à la fois. Il allait vérifier les dires de la jeune femme avant de se décider. Et si elle refusait, il prendrait le risque.
-Si tu dis la vérité, pose tes dagues. Tout de suite. Sinon, en effet, que le meilleur gagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel

avatar

Titre : Âme Vagabonde
Race : Aladriel
Age : 22

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1017

Compétences : ____
*Pickpocket (Dex) Niv-3
*Acrobaties (Dex) Niv-4
*Maîtrise dague (CC) Niv-3


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
20/100  (20/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
26/100  (26/100)
Intelligence / Intuition (Int):
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Sam 14 Mai 2016 - 3:20

[hrp : So sorry pour ce retard !!! Mea culpa ! J'espère que tu arriveras à faire quelque chose avec ceci !]

L'Aladriel haussa un sourcil. Elle s'attendait à tout sauf à une telle proposition. Bon, d'un autre côté, vu le pseudo-ultimatum qu'elle lui avait imposé, l'homme-dragon n'avait eu beaucoup de marge de manoeuvre. Intérieurement, la jeune femme salua cette créature capable de juger, d'attaquer puis de changer de tactique en quelques secondes. Tout ceci commençait à devenir très intéressant. Et dire qu'elle était seulement montée pour mettre un visage et un nom sur le voleur des cuisines... Décidément, il devait y avoir quelqu'un là-haut qui aimait lui réserver des surprises !

Coupant court à ses tergiversations mentales, Neliel obtempéra. Sans quitter l'homme-dragon des yeux, elle fit glisser ses dagues à terre. Suffisamment loin d'elle pour que son interlocuteur se sente moins menacé. Car il était clair que Neliel incarnait en cet instant une sérieuse menace pour l'homme-dragon.
Assise sur son tas de pierres, elle observait la créature en face d'elle. Le moindre de ses muscles était tendu à l'extrême et il aurait fallu un seul mauvais geste de l'Aladriel, pour que lesdits muscles se mettent en marche et en fasse de la chair à pâtée. Autant dire que la jeune femme avait d'autres projets pour son avenir. Aussi tâchait-elle de rester immobile. Seul son cerveau s'activait. Qui était cet homme ? Que faisait-il ici ? Depuis combien de temps avait-il élu domicile dans les ruines ? Quelle était son histoire pour que la méfiance guide le moindre de ses gestes ? Car c'était bien cela qui le guidait depuis le début, Neliel en aurait mis sa main au feu. Elle aurait reconnu entre mille ce sentiment qui l'avait très longtemps accompagnée. Elle savait également les ravages qu'il pouvait provoquer. Allant du simple attrait pour la solitude totale jusqu'à la paranoïa, en passant par un disjonctement total en cas de stress intense ou de situation inhabituelle. Et tout indiquait que pour l'homme-dragon, cette situation était tout sauf habituelle.

Au pied du donjon, Elandar somnolait. Rien ne se passait (ou ne semblait se passer) au-dessus de lui. Rien d'alarmant du moins. Rien qui ne nécessite une intervention de sa part. Il se tenait cependant sur le qui-vive... à sa façon. En ronflant doucement, perdu dans un rêve éveillé.

Une pierre roula du tas qui servait de siège à Neliel, rompant le silence qui s'était installé. Pas un souffle de vent ne circulait entre les deux "combattants", pas un chant d'oiseau ne parvenait à leurs oreilles. Comme si la Nature toute entière avait compris qu'il valait mieux ne pas intervenir en haut du donjon. La respiration tranquille, Neliel attendait. Quoi donc ? Elle n'en savait rien. Probablement une question. Elle avait eu sa réponse, celle qui la taraudait depuis de longs mois. A présent, à l'autre d'enclencher le dialogue. A moins qu'il ne préférait rester silencieux à jamais et s'esquiver par une ouverture ? Un léger sourire naquit sur les lèvres de la jeune femme... C'était une possibilité. A présent, il était plus proche qu'elle des ouvertures et si l'envie d'avoir des réponses était moins forte que celle d'être tranquille, alors oui, sa fuite pouvait être une éventualité. Et de cette réflexion, il n'y avait qu'un pas à franchir pour qu'elle déduise que cette attaque avait pour seul but d'échanger leurs places. Et ainsi l'acculer dans le fond de la pièce, tandis que l'homme-dragon jouissait du choix de l'ouverture pour prendre la poudre d'escampette.
Si Neliel n'avait pas été aussi calme, elle en aurait presque été à penser que la situation était renversée...

__________________________________________
Si tu te crois seul,
C'est que je suis bien cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serak



Titre :
Race : Inconnue.

Age : 16

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 49


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Lun 23 Mai 2016 - 22:32

(hrp : Ne t'excuse pas. J'aurais pu attendre un mois de plus sans t'en vouloir Wink . Honte à moi en revanche pour mon propre retard.)

Serak fut presque surpris de voir l'intruse obtempérer si rapidement.
Peut-être qu'elle n'est pas si dangereuse que cela, après tout...
Cette idée était plaisante, mais restait le problème du loup. Mieux valait vérifier avant  de faire quoi que ce soit.
Il se redressa totalement et fit quelques pas vers l'ouverture la plus proche, sans quitter l'intruse des yeux.

-Si tu tente quoi que ce soit, je t'éviscère.
Ce n'était sûrement pas une bonne idée de la provoquer, mais autant la dissuader de l'attaquer en traître. Il lui tourna le dos et, au bord du vide, jeta un regard prudent au-dehors.
Le soleil, presque levé désormais, éclairait faiblement les environs. Et au pied de la tour, malgré la hauteur, Serak vit clairement la fourrure blanche qui se détachait du sol grisâtre comme de la neige sur la poussière.

Alors elle ne mentait pas...
Il s'éloigna de l'ouverture sans un regard pour l'intruse. Et maintenant ? S'il l'attaquait, le loup irait chercher de l'aide. S'il ne la tuait pas, c'est elle parlerait. Et descendre tuer le loup, c'était risquer de se faire voir.
Il s'était fait piéger. Et d'une façon si simpliste qu'il peinait à y croire. Cette... Neliel était désormais en position de force, volontairement ou pas. Fuir n'était pas une solution sans risque. Autant se rendre à l'évidence, il avait perdu.
Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle ne le dénonce pas à la milice. Quitte à la tuer plus tard pour s'en assurer...
Serak fit face à l'intruse et croisa ses griffes en essayant de ne pas paraître trop menaçant, puis demanda d'un ton égal :

-Et maintenant, qu'est-ce que tu compte faire de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel

avatar

Titre : Âme Vagabonde
Race : Aladriel
Age : 22

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1017

Compétences : ____
*Pickpocket (Dex) Niv-3
*Acrobaties (Dex) Niv-4
*Maîtrise dague (CC) Niv-3


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
20/100  (20/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
26/100  (26/100)
Intelligence / Intuition (Int):
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Lun 27 Juin 2016 - 0:30

Assise sur ses graviers, Neliel ne perdit pas une miette des mouvements de son interlocuteur. Elle le trouvait bien étrange et extrêmement méfiant. Cela dit, elle n'avait pas non plus choisi la meilleure façon de l'aborder... Bah ! Qu'importe ! Elle avait eu sa réponse, à présent elle pouvait se concentrer sur autre chose. Comme sortir d'ici vivante, par exemple. La taille de l'homme-dragon et ses griffes acérées penchaient plutôt en faveur d'un décès brutal et douloureux de la jeune femme si elle ne faisait pas attention. Mais pour l'instant, elle se savait intouchable. Ou presque...

Après avoir jeté un oeil dehors, la créature se retourna vers l'Aladriel. Tout dans sa posture laissait transparaître une certaine résignation. Comme s'il avait cherché toutes les issues possibles à cette situation, en vain. Sans sourire, la jeune femme le fixa intensément. Elle ne distinguait pas son visage dans l'ombre de sa capuche, mais elle entendait sa respiration. Légèrement saccadée, sans doute à cause du stress ou bien de l'effort fourni.
Neliel fit craquer ses phalanges dans un geste machinal et s'ébroua. Malgré son apparente décontraction, elle était sur le qui-vive. En cet instant, tout pouvait basculer. Et si un duel venait à éclater, les pronostics étaient plus qu'incertains. La magie sommeillait doucement dans les veines de Neliel. Patiemment, elle attendait. Un signe, un ordre qui l'eût fait sortir de sa torpeur. Mais l'Aladriel n'était pas partisane de cette solution. Surtout dans une bâtisse aussi ancienne et peu sûre que l'était le vieux donjon. Aussi prit-elle une grande inspiration et se concentra sur la question qui venait de lui être posée.

Que comptait-elle faire de lui ? Vaste problème. Elle pourrait le dépecer, le saigner comme un lapin ou bien même l'offrir en ragoût à Elandar... mais cela impliquait de la part de l'homme-dragon une totale coopération. Et elle doutait réellement qu'il se prête au jeu. D'autant plus qu'elle ne se sentait pas une âme de charcutière et que vider lentement un homme de son sang était tout, sauf sa méthode favorite. Ladite méthode se trouvant malheureusement à une trop grande distance pour qu'elle puisse s'en emparer, Neliel résolu de se passer de dague dans cette histoire. Elle était curieuse de savoir qui était la créature en face d'elle. D'où venait-elle et pourquoi avoir élu domicile à Sinastra ? Et surtout, comment, COMMENT avait-elle fait pour voler au nez et à la barbe des gardes pendant si longtemps, sans jamais se faire prendre ? La jeune femme prit une inspiration... qu'elle bloqua pendant quelques secondes. Il fallait y aller par étapes. Prudemment sinon il y aurait un mort. Voire deux. Bien que l'atmosphère de la pièce se soit allégée, la tension restait palpable. La jeune femme expira lentement et entreprit de choisir ses mots.


-Ce que je compte faire de toi ? Certainement pas mon dîner. Ta vie t'appartient et je ne te la prendrais que si tu attentes encore une fois à la mienne. Neliel darda sur son interlocuteur un regard qui n'admettait pas de réplique et poursuivit : En me voyant grimper ici, j'ignore ce que tu t'es imaginé. Je ne tue pas de sang-froid et ton cadavre ne m'intéresse pas. En revanche, je suis intriguée par bien des choses te concernant et je suppose qu'il en est de même pour toi. La jeune femme fit une brève pause et acheva : Voici ce que je te propose. Soit, l'un comme l'autre, nous acceptons de nous dévoiler quelque peu ; soit nous descendons de cette tour et nous battons en duel ; soit nous repartons chacun de notre côté et la prochaine rencontre de ce genre sera un duel à mort.

Impassible, le regard froid et fixe, la jeune femme fixait l'homme-dragon. Tous les muscles de son corps étaient tendus, n'attendant qu'un seul signe de leur propriétaire pour se mettre en action. Neliel savait que sa proposition était risquée, mais elle ne voyait pas d'autre solution. L'homme-dragon ne la laisserait pas repartir dans la nature comme cela et elle, eh bien... elle non plus que diable ! Laisser vagabonder une telle créature sans rien savoir sur elle ? Une créature capable de se faufiler dans les cuisines et les celliers du Faubourg, sous le nez des gardes et sous son propre nez ? Hors de question. L'homme-dragon était le genre d'adversaire qu'il valait mieux avoir dans son camp. Et la jeune femme sentait déjà les pièces d'un puzzle encore flou se mettre en place sous son crâne...

__________________________________________
Si tu te crois seul,
C'est que je suis bien cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serak



Titre :
Race : Inconnue.

Age : 16

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 49


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Lun 4 Juil 2016 - 23:44

En entendant la proposition de la jeune femme, Serak eut presque envie de lui lancer un sourire cynique. Elle le prenait vraiment pour un idiot ? Mort immédiate, mort à retardement ou... bavardage ? On ne pouvait pas vraiment parler de choix.

- « Inutile de se mentir. Je ne peux pas te laisser repartir sans être sûr de ton silence, ce dont je doute fort, et je suppose que tu me laissera pas en paix sans rien demander en retour. »

Il laissa un silence. Tout aurait été si simple, sans le loup...
Non, cela aurait fini par arriver à un moment ou à un autre. Aucune cachette n'est éternelle.
Peut-être aurait-il mieux valu rester dans la forêt, mais il était maintenant trop tard pour avoir des regrets. L'intruse voulait des informations ? Qu'en ferait-elle ? Serak lui-même en savait si peu qu'elle n'apprendrait rien de bien utile. Quoique... Peut-être l'avait-il sous-estimée, et qu'elle cachait quelque-chose qui pouvait s’avérer très dangereux pour lui. Et pendant qu'il se faisait cette réflexion, une autre pensée  fit son chemin.
Et si le loup n'avait personne à prévenir ?
Mais il chassa bien vite cette idée. Mieux valait coopérer en attendant qu'une solution moins risquée se présente. Ce n'était pas en se regardant en chiens de faïence que les choses avanceraient.
A vrai dire, son interlocutrice ne paraissait pas très agressive. C’était plutôt le calme apparent dont elle faisait preuve qui l'inquiétait.

Serak alla ramasser les dagues, hésita un instant, et les fit glisser vers leur légitime propriétaire avant de reculer à nouveau.
Il s'accroupit,en équilibre sur la pointe des pieds, les bras croisés sur ses genoux, et laissa ses ailes retomber dans une attitude de vautour. A quoi bon se battre si l'issue n'était pas suffisamment sûre ?

- « Si tu tiens tant à en apprendre sur moi... Sache que je n'ai pas grand-chose à te dévoiler.
Je ne sais ni ce que je suis, ni d'où je viens, ni même où je suis censé aller. Quand aux raisons qui m'ont poussé à quitter la forêt, je préfère les garder sous silence. Et si tu m'a suivi jusque ici, je suppose que tu sais pourquoi je reste caché. Ce garde n'était ni le premier, ni le dernier des humains que j'ai tués, et je n'aurais aucun scrupule à t'ajouter à la liste. »
Il attendit un court instant avant de poursuivre. « Puisque tu m'a révélé ton nom, tu peux m’appeler Serak.. » De nouveau, il s'arrêta brièvement.

- « Le marché stipulait que nous devions tous deux nous dévoiler. Mais avant de poursuivre cette discussion, je ne te demanderais qu'une chose... »

Il riva ses yeux jaunes dans ceux gris-verts de l'intruse, guettant sa réaction avec attention. Instinctivement, il se prépara à fuir ou attaquer. La réponse de la jeune femme pouvait s’avérer décisive.

- « Sous quelque forme que ce soit, as-tu des capacités en magie ? »

Il resta immobile, attendant la réponse de celle qui l'avait piégé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel

avatar

Titre : Âme Vagabonde
Race : Aladriel
Age : 22

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1017

Compétences : ____
*Pickpocket (Dex) Niv-3
*Acrobaties (Dex) Niv-4
*Maîtrise dague (CC) Niv-3


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
20/100  (20/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
26/100  (26/100)
Intelligence / Intuition (Int):
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Dim 4 Déc 2016 - 6:45

Neliel réprima un sourire lorsque son interlocuteur pris la parole. Il acceptait la discussion. D'un autre côté, l'Aladriel ne lui avait pas vraiment laissé le choix... Elle ouvrit la bouche pour répliquer mais s'interrompit immédiatement. L'homme-dragon, après s'être penché par l'ouverture, venait de lui rendre ses dagues. La jeune femme expira lentement et dévisagea la créature. La curiosité commença à prendre le pas sur la prudence.
Qui était-il ? Que faisait-il ici ? Pour avoir élu domicile au sommet d'une tour en ruines ? Qu'est-ce qu'il l'avait poussé à venir s'installer à Sinastra ? Toutes ces questions tournaient dans l'esprit de la jeune femme sans qu'aucune réponse lui apparaisse. Ses ailes lui rappelaient les dragons et, d'une certaine façon, Noiram la droukanne. Aussitôt, elle songea que ces deux-là auraient peut-être bien des choses à se dire.

Elle en était là de ses réflexions lorsque l'homme-dragon reprit la parole. Il remplissait sa part du marché en se dévoilant quelque peu à elle. Et c'était en effet très peu. Lui-même ne savait ce qu'il était, ni d'où il venait et encore moins là où il devait aller. En revanche, la curiosité de Neliel grimpa d'un cran lorsqu'il annonça que les raisons qui l'avaient poussé ici resteraient secrètes. Il n'en fallut pas plus à l'Aladriel pour mettre son imagination en route. Mais elle fut instantanément ramenée dans la réalité lorsque fut abordée la raison de la partie de cache-cache un peu plus tôt.


-«Ce garde n'était ni le premier, ni le dernier des humains que j'ai tués, et je n'aurais aucun scrupule à t'ajouter à la liste.»

La jeune femme ramassa ses dagues qui, jusque là, étaient restées à ses pieds. Elle les rangea nonchalamment dans leurs fourreaux et croisa les doigts. Il disait ne pas avoir de scrupules... alors pourquoi étaient-ils là à discuter ? Pourquoi ne l'avait-il pas encore tuée ? Elle avait bien cru que le combat aurait lieu lorsqu'elle s'était introduite dans le donjon, mais quelque chose semblait avoir effrayé l'homme-dragon. Ou plutôt, Serak, puisqu'il lui dévoilait son nom au même instant.
Neliel avait senti, à plusieurs reprises, un changement d'attitude chez son interlocuteur. Notamment une méfiance certaine. A son égard en particulier ? Ou à l'égard de tout ce qui s'apparentait de près ou de loin à un bipède ? Les questions s'accumulaient dans sa tête, mais elle préféra rester concentrée sur Serak plutôt que de chercher vainement des réponses.

C'est ainsi qu'elle remarqua un nouveau changement chez lui. Une posture indécise. Fuite ou défense ? Neliel ne s'y trompa cependant pas. Malgré le doute qu'elle percevait chez Serak, ses appuis étaient solides et elle se rappelait sa rapidité... inversement proportionnelle à sa taille. Aussi, lorsqu'il lui posa sa question, elle fut quelque peu prise de court.
Des capacités en magie ? Oui, elle en avait mais... La jeune femme darda un regard perçant sur Serak. Serait-il possible qu'il craigne la magie ? Si c'était le cas, elle pouvait ajouter un atout dans sa manche. Mais, en mettant la posture de Serak en relation avec sa question, elle comprit que sa réponse serait décisive. Soit il attaquerait, soit il fuirait. Mais quelle réponse déclencherait sa fuite ? Laquelle lancerait son attaque ? Dans les deux cas, Neliel se trouverait face à quelque chose de désagréable. Un combat ou une poursuite. Pouvait-elle mentir ? Eluder la question ? Non. Elle sentait que Serak était quelqu'un de tenace et que rien n'avancerait si elle ne répondait pas. Et mentir ? Oui. Techniquement, elle pouvait. Elle n'avait pas fait étalage de sa magie depuis le début de leur conversation. Mais était-ce vraiment une bonne solution ?

Neliel esquissa un sourire. Elle savait comment répondre. Le plus naturellement du monde, elle se leva, s'étira et présenta sa paume droite à Serak. Des flammes noires y dansaient, légères, silencieuses. Inoffensives ? La jeune femme sourit. Sa main gauche reposait nonchalamment sur le pommeau d'une de ses dagues, prête à agir. Simple mesure de précaution. Tout comme Elandar au bas de la tour. Simple mesure de précaution.
L'Aldriel savait que les flammes étaient une forme bénigne de son pouvoir. L'homme-dragon n'avait rien à craindre de cela, mais Neliel ne souhaita pas poursuivre la démonstration plus avant. Elle ferma la paume et prit la parole :


-C'était une petite partie de ce que je peux faire. Rassure-toi, ici, je ne peux rien faire de spectaculaire sans détruire la tour et nous tuer tous les deux. Elle s'humecta les lèvres et reprit : A Sinastra, rares son ceux qui utilisent quotidiennement leur pouvoir. Et tous les habitants n'en possèdent pas. Tu n'as donc rien à craindre, si c'est la magie qui t'effraie.

Ayant terminé sa tirade, elle croisa les bras, se demandant s'il fallait qu'elle honore sa part du contrat ou bien attendre que Serak digère l'information. Elle se décida pour la première option, brièvement.

-Voici ma part du marché : je suis une voleuse et sévi dans la ville depuis suffisamment longtemps pour que les gardes ne soient pas mes amis. Je n'ai donc rien à gagner à te dénoncer.

__________________________________________
Si tu te crois seul,
C'est que je suis bien cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serak



Titre :
Race : Inconnue.

Age : 16

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 49


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Dim 5 Mar 2017 - 11:58

(hrp : Désolé pour le retard et la piètre qualité d’écriture. Quelques problèmes m’ont retardé, et j’ai un peu perdu la main…)

-Voici ma part du marché : je suis une voleuse et sévi dans la ville depuis suffisamment longtemps pour que les gardes ne soient pas mes amis. Je n'ai donc rien à gagner à te dénoncer.

Au début de leur échange, cette phrase aurait pu calmer la méfiance de Serak. Mais l’idée d’être dénoncé aux gardes était passée au dernier rang de ses soucis dès l’instant ou les flammes décolorées avaient jailli de la paume de l’intruse.
Intruse dont la posture n’était plus aussi neutre que lors des minutes précédentes. Défensive ou menaçante ? Difficile de trancher. Mais son attitude assurée penchait plutôt en faveur de la seconde solution.
Elle avait dit ne pas pouvoir user de sa magie en ce lieu sans le détruire

Mais je sais que tu mens. Comme toutes les créatures de ton espèce. Je sais que tu n’hésiteras pas à détruire tout ce qu’il te plaira. Et ce que tu peux détruire, tu pourra t’en protéger. Tu pensais pouvoir me faire croire tes mensonges si facilement ?

Elle n’était pas venue chercher des informations. Les créatures dans son genre ne cherchaient  pas d’information. Elle allait l’enfermer à nouveau, et le tuer à petit feu. Il était piégé en ce lieu avec l’une des menaces qu’il craignait le plus. S’il fuyait de la tour, elle lui briserais les ailes avant qu’il ne puisse quitter la cité. Quel imbécile il avait été d’y être entré…
Non, il ne fuirait pas. Il ne se rendrait pas.


C’est toi qui va mourir. C’est toi qui suppliera que je t’achève…


Il se releva lentement et s’approcha avec prudence de son adversaire, s’adressant à elle d’une voix qu’il tentait de faire paraître calme et pacifique :

-"Bien… Alors tentons de trouver un arrangement, et tout le monde quittera cette tour en un seul morceau."

Tandis qu’il se rapprochait, il ne pouvait s’empêcher d’imaginer l’instant ou ses griffes trancheraient la gorge de son adversaire, éclaboussant de sang les manches de son manteau. Il visualisait la jeune femme précipitée dans le vide, le craquement des os lorsqu’elle toucherais le sol.
Peut-être même qu’elle y survivrais, juste assez longtemps pour le voir tuer le loup.
Et cette simple idée finit par effacer sa peur, la remplaçant par une folie meurtrière et vengeresse qu’il peinait à ne pas laisser transparaître.
Plus que quelques pas, et Neliel Shaolan serais morte.

Voyons-voir si tu te défend aussi bien que tu parle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel

avatar

Titre : Âme Vagabonde
Race : Aladriel
Age : 22

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1017

Compétences : ____
*Pickpocket (Dex) Niv-3
*Acrobaties (Dex) Niv-4
*Maîtrise dague (CC) Niv-3


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
20/100  (20/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
26/100  (26/100)
Intelligence / Intuition (Int):
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: Chasse nocturne   Dim 12 Mar 2017 - 23:12

Dès l'instant où les flammes avaient jailli dans sa paume ouverte, Neliel eu l'intuition qu'elle avait fait une erreur quelque part. La réaction de Serak le lui confirma. Il semblait être devenu encore plus méfiant à son encontre, tout en étant animé par un feu nouveau. Comme si quelque chose à l'intérieur de lui s'était réveillé et lui dictait sa façon d'agir. L'homme-dragon s'était levé lentement et commençait à s'approcher d'elle. Instinctivement, l'Aladriel décala ses appuis et fléchi légèrement les genoux, prête à se détendre d'un bond.

-"Bien… Alors tentons de trouver un arrangement, et tout le monde quittera cette tour en un seul morceau."

Le sourire de Neliel disparut et ses yeux brillèrent d'une lueur froide. Tenter de trouver un arrangement n'était pas compatible avec le fait que Serak se rapprochait inexorablement d'elle. Elle n'entrevoyait que trop bien la suite des événements et ce que l'homme-dragon avait en tête. Un instant, la pensée que la magie puisse être à l'origine de cette envie de meurtre qu'elle ressentait chez lui l'effleura. Mais elle l'effaça aussitôt, préférant se concentrer sur le meilleur moyen de rester en vie dans cette tour en ruine et face à une créature en passe de l'écorcher vive. Neliel recula d'un pas. Elle détestait l'ambiance qui régnait à présent dans la vieille salle. L'air était électrique et il lui semblait que toutes les ombres des ruines s'étaient réunies autour d'eux pour se repaître du spectacle. La jeune femme sentit un frisson lui parcourir l'échine et le dégoût s'empara d'elle. Ce n'était pas seulement un frisson d'adrénaline... Elle était impatiente. Ses réflexes appelaient le sang à grand renfort de coups sourds dans sa poitrine et sous son crâne.
Machinalement, elle empoigna sa dague. Elle l'empoigna mais ne la dégaina pas. Pas encore. Quelque chose lui soufflait que si elle faisait chanter sa lame, ce serait l'événement déclencheur du combat. Et il était peut-être encore possible de l'éviter. Non pas parce qu'elle craignait Serak, même s'il lui fallait avouer que la puissance qu'il dégageait n'était pas pour la rassurer ; mais surtout parce qu'elle ne voulait pas tuer. Pas en cet endroit, pas alors que les âmes damnées des Ruines étaient au premier rang de leur potentielle joute.

Elandar dû sentir la détresse de son ami car il poussa un long hurlement. L'instant d'après, on entendait des pierres rouler au bas de la tour. Le loup commençait son ascension. Neliel lui intima mentalement l'ordre de rester en bas. Elle doutait que l'apparition d'un humain de plus arrange les choses. Surtout si cet humain était à la base un loup. Elle entendit son ami gronder sourdement dans un coin de sa tête, avant d'occulter complètement sa présence et de se concentrer sur Serak. Plus que quelques pas et elle serait à sa portée. Et vice-versa. Elle pouvait à présent sentir la folie de Serak qui emplissait la pièce. Et, fait étrange, elle sentit un vacillement dans l'air ambiant, comme si les Ombres elles-mêmes craignaient la créature qui s'avançait toujours vers l'Aladriel.
Cette dernière s'accroupit franchement et enroula sa cape autour de son cou. Inutile de lui offrir une prise supplémentaire.


-Serak, je ne te veux aucun mal...

...mais je n'hésiterai pas un instant si tu persistes...
songea-t-elle tout en guettant le prochain mouvement de l'homme-dragon. Il s'approchait toujours, ne paraissant pas l'avoir entendu. Un dernier pas et Neliel décida qu'il ne servait à rien de rester dans cette position éternellement, au risque de laisser une colonie de fourmis élire domicile dans ses jambes.
D’un bond, elle passa entre les jambes de Serak et fit volte-face, les bras croisés. Toute sa posture indiquait qu’elle était aux aguets et les jointures blanches de ses mains reflétaient son envie d’en découdre. Mais pas maintenant. Pas avant qu’il n’ait attaqué lui. Elle ne pouvait donner le premier coup sans y risquer son âme, sans céder à l'extrême tentation de faire chanter sa lame par pur plaisir.

__________________________________________
Si tu te crois seul,
C'est que je suis bien cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse Nocturne
» Chasse nocturne [PV Sugar]
» Chasse nocturne (PV Petit Argent)
» Chasse nocturne ? [PV Safran]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinastra :: Les Portes de Sinastra :: Présentation des membres-
Sauter vers: